Samedi 16 juillet 2016 6 16 /07 /Juil /2016 20:45

Un Film de Wakefield Poole, 1972

Bijou ne ressemble pas à un film porno pendant au moins son premier quart d’heure. Les cinq premières minutes sont d’ailleurs assez démentes, opératiques, d’une absolue étrangeté : le temps d’un ballet comme De Palma en fera des rutilants plus tard, trois points de vue sont juxtaposés (celui d’un conducteur de voiture, celui d’une femme, celui d’un ouvrier) avant que, fatalement, ces destins se croisent. L’effet est d’autant plus étonnant que nous sommes induits en erreur par la musique classique créant un décalage avec ce que l’on voit à l’écran et qui n’est que celle de l’autoradio du conducteur – d’un mouvement, il l’arrête. De la même façon, le film n’est pas ce qu’il semble être. Lorsque l’accident a lieu, il peut partir dans tous les sens, raconter toutes les histoires qu’il veut. Tout est possible.

Par TOMA - Publié dans : FILM-VIDEO - Communauté : SEXE ACTUEL
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

CHIK CHIC

Recherche

Profil

  • TOMA
  • ChikChic
  • sexe France gay porno cul
  • Faire du Q une actualité....Eh oui c'est possible !

PUB

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés